Rechercher
Generic filters
DutchEnglishFrenchGermanSpanish

Atelier participatif « Lumière et Environnement »

Comme convenu lors de nos balades nocturnes des 9 et 23 octobre à l’occasion de l’événement national « Le Jour de la Nuit », nous vous convions aujourd’hui à participer à l’atelier « Lumière et Environnement » pour une réflexion et un travail sur le sujet de l’éclairage public dans notre commune.
Nous aborderons les thèmes de la pollution lumineuse, de ses effets sur notre sommeil et notre santé, de la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, de l’économie d’énergie…

L’atelier fait partie des activités de la commission environnement: tous les habitants et usagers d’Anduze y sont les bienvenus.

Au cours de cet hiver, les rendez-vous de terrain seront courts et rapprochés.
Des tests de réduction d’éclairages sont prévus sur cette période.
Nous souhaitons aussi profiter des séances de l’atelier pour programmer des documentaires/débats, qui pourraient intéresser tout le monde, relatifs au sujet de la lumière et de l’environnement.

Vous pouvez nous rejoindre à tout moment tout au long de l’opération, soit en présentiel, soit en nous aidant à collecter des données concernant l’éclairage de leur rue et de leur quartier, à l’aide du formulaire téléchargeable :

>> Tableau atelier « Lumière et Environnement » (ce tableau est également disponible à l’accueil de la mairie).

Chacun peut aussi faire part de ses réflexions librement.

Vous pouvez retourner le ou les formulaires rempli(s) et commentaires libres à l’accueil de la mairie ou par mail à l’adresse contact@mairie-anduze.fr.

Afin de simplifier l’organisation, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire au préalable aux cessions de l’atelier en mairie : 04 61 61 80 08 ou contact@mairie-anduze.fr (objet du mail: Atelier Lumière et Environnement).


>> Les enjeux de la réduction de la pollution lumineuse

>> 13ème édition du Jour de la Nuit

>> Article du Midi Libre du 30 novembre 2021 « Éclairage public, la municipalité joue la carte de l’économie »


Prochaine réunion le 5 janvier 2022

Rendez-vous à 18h devant La Poste pour un repérage dans le quartier « rue Haute / rue Gaussorgues ».

Réunion du 15 décembre 2021

Repérages quartier bords de Gardon.

Réunion du 8 décembre 2021

Cette réunion, avec les services techniques de la commune et de l’agglo ainsi que l’entreprise d’électricité, a permis de faire un point technique sur ce qui était ou pas de la compétence communale au niveau des interventions.

Seule l’entreprise VETSEL a le droit d’intervenir sur l’éclairage public, y compris pour les coupures expérimentales. Il faudra donc grouper ces demandes d’expérimentations.

Il est décidé en complément du quartier « bvd Jean-Jaurès / rue Grefeuille », étudié la semaine dernière, de faire deux nouvelles actions de repérages dans les quartiers du centre. La première sur le secteur « quais et du parkings du Gardon » et « rue Basse / rue Fusterie », la seconde sur le quartier « rue Haute / La Poste ». Une fois listés les lampadaires sur lesquels tester l’extinction, nous demanderons à l’entreprise VETSEL de réaliser ces coupures sur ces trois zones. Parallèlement il sera demandé une extinction (par horloge déjà existante) sur l’ensemble parc des Cordeliers aux heures de fermeture de celui-ci.

Une autre piste de réflexion suivra sur les « extérieurs » de la ville, dans le cadre d’un appel à projet du Parc National de Cévennes pour des changements de luminaires routiers plus économes et dégageant moins de pollution lumineuse.

Réunion du 2 décembre 2021

Étude du quartier du boulevard Jean Jaurès et du Plan des Molles.

Nous avons commencé notre repérage à 17h30 par le secteur des rues Enclos Blaise, Grefeuille, Bouquerie et du boulevard Jean Jaurès.

En ce qui concerne une extinction expérimentale de certains lampadaires, peu de luminaires semblent s’y prêter rue Enclos Blaise, Bouquerie et Grefeuille, sinon celui au droit du N°6 de cette rue. Par contre une réfection de l’éclairage à terme serait à prévoir sur ces trois rues : changement des ampoules à minima pour directionnelles et moins puissantes. Un éclairage (à détecteur ?) pourrait être envisagé sur escalier Enclos Blaise vers le boulevard Jean Jaurès.

Sur le boulevard Jean Jaurès, il est unanimement constaté que l’éclairage est très excessif. Dans une première phase expérimentale, il est envisagé l’extinction de 4 lampadaires triples (C44/46, C47/49, C53/55, C62/64).

À plus long terme il convient de voir avec l’entreprise chargé des travaux et entretien les divers solutions envisageables: dépose des boules latérales des lampadaires triples, ampoules beaucoup plus faibles et directionnelles (cf essai Plan de Brie), ou changement total des boules pour autre système adaptable directionnels et sans verre .

Nous avons terminé ce secteur par les parkings du Foirail. Une diminution d’intensité est à prévoir à terme. À court terme, nous avons convenu, en accord avec le restaurant le Petit Phare, d’une extinction du lampadaire situé juste au dessus du restaurant (bien trop puissant et couleur de lumière blanche), à remettre en service avant saison estivale (avec si possible changement de l’ampoule ainsi que celui situé en face (librairie Certitude). Le grand lampadaire vers l’entrée du parc sera de fait démonté pendant les travaux du Citystade. Enfin l’ampoule du passage sous porche après « l’escalier boiteux » pourrait être très largement réduit (ou mise en route par détecteurs ?)

Pour ce qui est du Chemin Bas- Plan des Molles, l’éclairage actuel est déjà remplacé en totalité par des leds directionnelles d’intensité raisonnable. Seuls les deux petits lotissements ont un éclairage un peu excessif, bien qu’assez directionnels. Pas d’extinction expérimentale à prévoir pour le moment. À terme voir système réduction intensité en cœur de nuit.

Point particulier des tennis : l’éclairage intérieur rejaillit beaucoup sur l’extérieur en raison de la transparence de la structure. Par contre parfois oubli d’extinction nocturne, à voir avec l’association gestionnaire. Nous n’avons pas pu constater l’éclairage extérieur réputé bien trop puissant.

Réunion du 24 novembre 2021

Nous n’avons pas pu travailler sur le terrain comme prévu en raison de la pluie mais la séance était constructive.

Nous avons réaffirmé le côté participatif de l’atelier en maintenant la possibilité à tout Anduzien de nous rejoindre à tout moment au cours de ce travail.

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email